Co-faciliter

Co-faciliter

La co-facilitation correspond à l’acte de faciliter un atelier à plusieurs facilitateurs et facilitatrices. Si elle est un gage de diversité, et peut permettre d’incarner un mode de collaboration inspirant pour les participants, la co-facilitation mérite de s’intéresser aux différents mode possible pour s’y engager en conscience.

Favoriser l’émergence

Favoriser l’émergence

Il peut être difficile pour un groupe de converger immédiatement après une séquence de divergence. C’est particulièrement vrai après un temps de divergence très riche, où des propositions nombreuses et variées ont été exprimées. Avant de converger, nos cerveaux ont besoin de les incuber, de tisser du lien entre elles, de leur donner du sens.

Varier et dynamiser les temps de restitution

Varier et dynamiser les temps de restitution

Les temps de restitution permettent de partager et de synthétiser les idées, les réflexions et les perspectives qui ont émergé. C’est une occasion pour le groupe d’apprendre et de construire à partir du travail des autres. Ces temps permettent notamment au groupe d’atteindre une compréhension partagée, de s’aligner sur des objectifs communs, prendre une décision, identifier des prochaines étapes, etc.

Sélectionner et prioriser

Sélectionner et prioriser

Il existe de nombreuses techniques que les facilitateurs peuvent utiliser pour aider un groupe à prioriser ou à sélectionner des idées. Pour assurer un vote efficace, veillez à définir des critères clairs avec le groupe pour que le cadre du vote soit le même pour tous.