Picto pages ressources - outils methodes - Interviews appréciatives - YA+K

Co-faciliter

facilitation-technique-animation-co-faciliter
La co-facilitation correspond à l’acte de faciliter un atelier à plusieurs facilitateurs et facilitatrices. Si elle est un gage de diversité, et peut permettre d’incarner un mode de collaboration inspirant pour les participants, la co-facilitation mérite de s’intéresser aux différents mode possible pour s’y engager en conscience.
Dans Devenir facilitateur, Jean-Philippe Poupard, décrit trois niveaux de collaboration entre les facilitateurs : 

1 – Les facilitateurs animent à tour de rôle

Ce mode de co-facilitation est facile à mettre en place, chacun connaît précisément son cadre d’intervention. Il est notamment adapté à des facilitateurs ayant peu d’expérience commune. Il induit en revanche un niveau assez faible de collaboration.

2 – Un facilitateur leader, et un ou plusieurs facilitateurs en soutien

Cette configuration est particulièrement adaptée à l’animation d’un grand groupe, avec des séquences en plénière animées par un ou deux facilitateurs leaders, et des séquences en sous-groupes où interviennent des facilitateurs supplémentaires.

3 – La co-facilitation en collaboration pure

Les facilitateurs interviennent ensemble, en se complétant et en se soutenant. Ce mode de co-facilitation est idéal, car il permet au groupe de réellement bénéficier des talents complémentaires des facilitateurs présents. C’est aussi le plus difficile à mettre en place : il suppose de bien se connaître, de se faire entièrement confiance et de jongler efficacement entre présence active et retraits.

Si vous envisagez de co-faciliter un atelier avec d’autres facilitateurs,quel que soit le niveau que vous retenez,  voici 8 bonnes pratiques, inspirées par l’équipe de NextStart pour faire de votre collaboration une réussite :

 

  1. Définissez clairement le rôle de chaque facilitateur ;

 

  1. Partagez vos modes de fonctionnement, alignez-vous sur les attentes et les signaux de communication en amont de la rencontre ;

 

  1. En particulier si vous co-facilitez pour la première fois, n’hésitez pas à réaliser une séance d’entraînement dans les conditions les plus proches possibles du réel ;

 

  1. En introduction, prenez le soin de présenter tous les co-facilitateurs aux participants, en offrant par exemple un court temps de parole à chaque facilitateur ;

 

  1. Soutenez-vous et respectez-vous mutuellement. Soyez en particulier attentifs aux signes d’un coéquipier qui pourrait avoir besoin d’aide, en vous demandant si vous pouvez intervenir pour le soutenir, sans le décrédibiliser ni donner l’impression qu’il n’est pas capable de s’en sortir tout seul ;

 

  1. N’interrompez et n’entrez jamais en désaccord avec un coéquipier. Cela ne signifie pas que vous deviez toujours être d’accord, mais veillez à transformer une divergence d’opinion en questionnement ouvrant la voie à d’autres perspectives ;

 

  1. Prévoyez des temps de synchronisation avec vos co-facilitateurs tout au long de l’atelier. Les temps de pause sont particulièrement adaptés pour se concerter et ajuster le déroulé si besoin ;

 

  1. Débriefez ensemble à l’issue de la rencontre, et répartissez clairement les actions pour assurer un suivi efficace.
Outils gratuits-YA+K -formation-et-facilitation-entreprise-moke-up-méthodes-facilitation

Fiche Co-faciliter

Partager cette fiche :

Formez-vous à la facilitation

Plus de 1000 participants ont déjà développé leur posture de facilitateur ou facilitatrice, en présentiel comme à distance avec YA+K 

La formation rassemble des indépendants, des consultants, des formateurs, des managers et des chefs de projets qui souhaitent développer leurs talents d'animation de rencontres collectives

Share This