Imaginez un instant : vous vous apprêtez à animer un atelier de créativité. Vous accueillez les participants, et vous vous apercevez que la plupart d’entre eux sortent de longues réunions de partage d’information. A votre avis, quelles chances ont-ils d’exploiter leur plein potentiel créatif au cours de l’atelier ?

De la même façon,   la manière dont vous  concluez votre rencontre déterminera le niveau d’implication et de motivation  des participants.

Dans cet article, nous partageons avec vous ce que sont l’inclusion et la déclusion, à quoi ces temps servent dans un temps collectifs, ainsi que quelques exemples tirés de notre pratique, faciles à mettre en oeuvre dans votre quotidien !

 

QU’EST-CE QUE L’INCLUSION ET LA DÉCLUSION ?

Les temps d’inclusion, ou ice breakers, que vous choisissez ont pour objectif d’amener les participants vers un état d’esprit adapté à l’objectif de l’atelier : générer des idées, prendre une décision importante, planifier l’action, tirer les leçons de projets passés, etc. 

Les séquences de déclusion permettent aux participants d’exprimer un ressenti, d’ancrer les apprentissages tirés de la rencontre, de prendre de la hauteur sur ce qu’ils viennent de vivre. Il existe de nombreuses sources d’inspiration pour choisir des ice breakers et séquences de déclusion adaptées.  Cet article d’Emy digital est par exemple très bien construit. Vous pouvez également vous reporter à notre recueil de séquences d’inclusion. 

Dans cet article, nous vous partageons nos séquences préférées d’inclusion (ice breakers) et de déclusion, avec à chaque fois les objectifs précis associés.

 

formation approfondissement facilitation summer camp événement

1. SÉQUENCES D’INCLUSION

INCLUSION POUR SE CONNECTER À L’ENJEU / AU SUJET DU JOUR

LES QUESTIONS MUSICALES

Les questions musicales permettent à des participants de se mettre en mouvement et d’apprendre à se connaître en début d’atelier, qu’ils soient habitués à travailler ensemble ou non.

OBJECTIFS

  • Placer les participants dans une situation d’échange
  • Connecter progressivement les participants au sujet du jour
  • Mettre le groupe en mouvement dans l’espace

DURÉE
10 à 15 minutes

MATÉRIEL
Une enceinte et une bonne playlist

NOMBRE DE PARTICIPANTS
Illimité 

ÉTAPE 1 → Invitez les participants à se déplacer librement dans l’espace. Au bout de quelques instants, arrêtez la musique, puis proposez aux participants de former des binômes avec les personnes les plus proches.


ÉTAPE 2 → Posez alors une question qui lance un échange entre les participants. Montez crescendo dans la nature des questions posées : décalées au démarrage, puis de plus en plus proches du sujet du jour.

ÉTAPE 3 → La dernière question posée (exemple : quel impact aimerais-tu que ce projet ait sur ses bénéficiaires ?) permet de connecter les participants à l’intention de l’atelier, et à les placer dans les meilleures conditions possibles pour la suite.

 

INCLUSION POUR ÉVEILLER SA CRÉATIVITÉ

LES 30 CERCLES (TOM KELLEY DE L’AGENCE IDEO)

Les 30 cercles de Tom Kelley est un exercice ludique nécessitant très peu de matériel, permettant de connecter les participants à leur esprit créatif. 


OBJECTIFS

Éveiller la créativité divergente (capacité à produire un nombre important d’idées) des participants.

DURÉE
10 à 15 minutes

MATÉRIEL
Une feuille de papier et un stylo par participant

NOMBRE DE PARTICIPANTS
Illimité

 

ÉTAPE 1 → Distribuez à chaque participant une feuille de papier avec 30 cercle dessinés / imprimés

ÉTAPE 2 → Invitez les participants à transformer le plus possible de ces cercles en objets distincts (exemples : un ballon, le soleil, une montre, etc.) en 3 minutes top chrono. Ajoutez une petite touche de compétition : la personne ayant transformé le plus de cercles remporte le jeu.

ÉTAPE 3 → Après avoir décompté le nombre de cercles transformés, débriefez avec les participants :

          • la créativité divergente consiste à produire beaucoup d’idées pour répondre à un même enjeu, et peut s’exercer au quotidien, au moyen d’exercices tel que le jeu auquel vous venez de participer ;
          • la qualité des idées vient souvent avec la quantité.

INCLUSION POUR RECONSTITUER L’HISTORIQUE D’UN COLLECTIF

LA LIGNE DU TEMPS

La ligne du temps permet de reconstituer l’historique d’un projet, d’une organisation, en se déplaçant dans l’espace et en y associant les personnes présentes.

OBJECTIF
Créer du lien au sein du collectif

DURÉE
10 à 30 minutes

MATÉRIEL
Aucun (une pièce avec de l’espace)

NOMBRE DE PARTICIPANTS
5 à 15

ÉTAPE 1 → Placez-vous à une extrémité de la pièce, et énoncez l’objectif de la séquence : “nous allons ensemble reconstituer l’historique du projet qui nous rassemble. Je jouerai un rôle de narrateur, en retraçant l’historique du projet et ses faits marquants. Je débuterai à cet emplacement, à (indiquer la date souhaitée), puis j’avancerai dans la pièce au fur et à mesure des événements partagés. Je vous inviterai à me rejoindre sur cette ligne du temps au moment où vous avez rejoint le projet. Vous pourrez alors prendre succinctement la parole, et nous partager le contexte dans lequel vous avez rejoint le projet, ce qui vous a motivé à le rejoindre, le rôle que vous y avez joué. La séquence se terminera à l’autre bout de la pièce, qui symbolise le présent.

ÉTAPE 2 → Débutez la séquence en jouant le rôle de narrateur. Il est possible qu’un autre participant soit plus pertinent pour endosser ce rôle, par exemple le porteur d’un projet, le dirigeant fondateur de l’entreprise que vous accompagnez, etc. Nous vous invitons alors à le briefer en amont de l’exercice, en identifiant les moments clés dans la vie de l’organisation / du projet.

ÉTAPE 3 → Une fois la ligne du temps reconstituée, et une fois que chaque participant s’est exprimé, invitez à un petit temps de prise de recul, au moyen de quelques questions : “qu’est-ce qui vous a marqué dans cet exercice ? Qu’en retenez-vous de remarquable ? Quelles éventuelles questions émergent chez vous ?”

INCLUSION POUR FAIRE CONNAISSANCE DIFFÉREMMENT

BAS LES MASQUES !

Bas les masques est un jeu de cartes rassemblant un ensemble de questions déclencheurs de discussions. Il permet aux participants d’une réunion ou d’une rencontre collaborative d’apprendre à se connaître sous des angles nouveaux, parfois inédits !

OBJECTIFS

  • Déclencher des discussions invitant les participants à se dévoiler
  • Faire connaissance autrement et par le jeu

DURÉE
10 à 20 minutes

MATÉRIEL
Le jeu de cartes “bas les masques” (imprimé ou digital)

NOMBRE DE PARTICIPANTS
Illimité

 

ÉTAPE 1 → Énoncez l’intention et le déroulé de la séquence : “le but de ce jeu est de vous permettre d’apprendre à vous connaître différemment, au travers de questions déclencheurs rassemblées dans ce jeu de cartes. Quand chacun d’entre vous aura tiré au sort trois cartes, je lancerai une musique et vous inviterai à vous déplacer librement dans l’espace. À l’arrêt de la musique, vous formerez un binôme avec une personne proche de vous. Vous tirerez une carte au hasard dans sa pioche, puis y répondrez, avant d’intervertir les rôles. Vous placerez la carte que vous avez tirée dans votre propre pioche avant de poursuivre pour deux tours supplémentaires, Une seule règle prévaut : vous restez à tout moment le seul maître des informations que vous partagez. ”.

ÉTAPE 2 → Faites tirer au sort trois cartes à chaque participant, puis lancez une musique de votre choix. Si l’inspiration vous manque, vous pouvez vous appuyer sur notre playlist “YA+K mettre le feu” qui est disponible sur les différentes plateformes de streaming.

ÉTAPE 3 → Après une trentaine de secondes, arrêtez la musique et invitez les participants à former des binômes, à tirer au sort une carte dans la pioche de son binôme, puis à répondre à la question. Chaque participant replace la carte tirée dans sa propre pioche.

ÉTAPE 4 → Répétez cette action deux fois afin de compléter trois tours. Veillez à ce que les participants forment des binômes différents à chaque tour.

De nombreuses variantes sont possibles :
En petits groupes de moins de 6 personnes, vous pouvez tirer au sort une ou plusieurs cartes, auxquelles chaque personne répond.
À distance, vous pouvez inviter chaque participant à appeler une carte, par un nombre entre 1 et 57, puis à répondre, seul, à la question qui lui est proposée.

INCLUSION POUR SE PLACER DANS L’INSTANT PRÉSENT

UNE QUESTION PUISSANTE (PAR MARINE SIMON)

La facilitatrice Marine Simon a imaginé une question permettant à chaque participant de partager ses préoccupations du moment, ses petits soucis. Posée en préambule d’une réunion ou d’un atelier, elle permet à chacun de se placer par la suite dans l’instant présent.

OBJECTIFS

  • Développer l’empathie des participants
  • Développer sa présence au cours de la réunion

DURÉE
10 à 15 minutes

MATÉRIEL
Aucun

NOMBRE DE PARTICIPANTS
5 à 15

 

Picto pages ressources - outils - Interviews appréciatives - YA+K

ÉTAPE 1 → Placez les participants en cercle. Annoncez l’intention et le déroulé de la séquence : “mon intention est de permettre à chacun d’être pleinement présent et acteur de la réunion ou de l’atelier. Pour ce faire, je vais vous inviter à compléter la phrase suivante : ce qui m’empêcherait d’être totalement présent.e à cette session de travail ensemble c’est… Vous êtes totalement libre de ce que vous allez partager. Les raisons peuvent être professionnelles comme personnelles. Lorsque l’un.e d’entre vous se sent prêt.e, il.elle peut prendre la parole et partager ses réflexions au reste du groupe”.

ÉTAPE 2 → Laisser le tour de parole se faire spontanément, en intervenant le moins possible. Si un blanc se présente, accueillez-le, aussi difficile que cela puisse être !

ÉTAPE 3 → Débriefez avec les participants, en posant quelques questions : “Comment vous sentez-vous après ce partage ? À quel point vous sentez-vous désormais disponible pour ce temps collectif ?”

#2. SÉQUENCES DE DÉCLUSION

DÉCLUSIONS POUR ANCRER LES APPRENTISSAGES

 LA MATRICE 4L

La matrice 4L est un outil de rétrospective permettant de prendre de la hauteur à la fin d’un projet ou d’un atelier afin de capitaliser sur les bonnes pratiques et de détecter les améliorations possibles.


OBJECTIFS

  • Aider les membres de son équipe à formaliser leurs contributions à la fin d’un projet.
  • Construire un REX (Retour d’expérience) à la fin d’un projet mais aussi d’une réunion.
  • Capitaliser sur les bonnes pratiques et détecter les améliorations possibles

DURÉE 

10 à 30 minutes

MATÉRIEL 

Une matrice 4L imprimée ou dessinée sur un grand paperboard

NOMBRE DE PARTICIPANTS 

5 à 15

matrice 4L outils facilitation

ÉTAPE 1 → Présentez l’intérêt de faire une rétrospective puis introduisez les 4 quadrants de la matrice :

          • Liked : ce que j’ai aimé
          • Learned : ce que j’ai appris
          • Lacked : ce qui m’a manqué
          • Long for : ce que je désirais pour la prochaine fois

ÉTAPE 2 → Invitez les participants à écrire individuellement leurs réponses sur des post-its, un post-it par quadrant. Réflexion individuelle pendant 2 minutes. Puis chaque participant présente ses retours à voix haute en allant coller les post-it sur la matrice dessinée sur un paperboard. 

ÉTAPE 3 → Concluez en synthétisant les éléments forts qui ressortent du partage, ceux qui vous marquent, les réflexions récurrentes, etc.

“CE MATIN JE PENSAIS QUE. CE SOIR JE SAIS QUE”.

Par une simple formulation, invitez les participants à porter un regard réflexif sur ce qu’ils ont appris au cours de l’atelier.


OBJECTIF
Aider les participants à verbaliser ce qu’ils ont appris au cours d’un atelier, d’une rencontre.

DURÉE

10 minutes

MATÉRIEL

Aucun

NOMBRE DE PARTICIPANTS

5 à 15

prise de parole storytelling méthodologie inclusion déclusion icebreaker

ÉTAPE 1 → Énoncez la consigne : vous invitez chaque participant à compléter la phrase : “ce matin, je pensais que… ce soir, je sais que…”. Invitez les participants à une courte réflexion individuelle de 2 minutes.

ÉTAPE 2 → Proposez aux participants de partager leur réflexion à tour de rôle.

ÉTAPE 3 → Concluez en synthétisant les éléments forts qui ressortent du partage, ceux qui vous marquent, les réflexions récurrentes, etc.

DÉCLUSION POUR TÉMOIGNER SA GRATITUDE

LE CERCLE DE GRATITUDE

En clôture d’une rencontre collaborative d’une durée prolongée (par exemple deux jours), le cercle de gratitude permet à chaque participant de recevoir de la part des autres toute la reconnaissance qu’ils ont à son égard. 


OBJECTIFS

  • Faire ressortir des ressentis positifs non exprimés
  • Accueillir les feedbacks humains positifs

DURÉE

10 à 30  minutes

MATÉRIEL

Un bâton de gratitude

NOMBRE DE PARTICIPANTS

5 à 10

facilitation icebreaker gratitude reconnaissance

ÉTAPE 1 → Présentez l’intention et énoncez la consigne : “Nous allons prendre un temps, ensemble, pour exprimer toute la reconnaissance que vous ressentez à travailler avec chaque personne ici présente. Au cours de cet atelier, ou de manière générale. Je vais vous transmettre ce bâton de gratitude. Il fonctionne à l’opposé d’un bâton de parole : c’est celui qui tient le bâton qui reçoit les messages de gratitude des autres participants. J’invite celle ou celui qui le souhaite et se sent prêt à se munir du bâton, ce qui initiera alors le cercle de gratitude.    


ÉTAPE 2 → Laissez les participants partager leur reconnaissance, sans intervenir.

ÉTAPE 3 → Concluez en remerciant les participants pour ce temps souvent chargé en émotion.

L’AU REVOIR EN MUSIQUE

Tiré d’une pratique du collectif “Art of hosting”, l’au revoir en musique permet aux participants d’échanger en petits groupes, à leur rythme, et de partager leurs ressentis sur la rencontre qu’ils viennent de vivre.

OBJECTIF
Offrir un temps aux participants pour soigner leur au revoir

DURÉE
10 à 30  minutes

MATÉRIEL
Une enceinte

NOMBRE DE PARTICIPANTS
Illimité

tour de parole ice breaker

ÉTAPE 1 → Créez une ambiance musicale à l’aide de votre enceinte.

ÉTAPE 2 → Proposez une séquence où chacun pourra prendre le soin de dire au revoir aux autres participants. En partageant un moment vécu, une émotion, un ressenti sur la rencontre. En binômes ou en petits groupes, et au rythme qui convient le mieux à chacun.

ÉTAPE 3 → Laissez les participants autonomes sur ce temps. Vous pouvez même y prendre part en tant que participant !

DÉCLUSION POUR PARTAGER UN RESSENTI

L’ARBRE À PERSONNAGES / LE MUR À PERSONNAGES

L’arbre à personnages (de Pip Wilson) est un outil qui utilise le pouvoir du visuel pour permettre à chaque participant d’exprimer son ressenti ou son état d’esprit sur un sujet. Il a la particularité de pouvoir être utilisé en démarrage ou en conclusion d’une rencontre. 

OBJECTIFS

  • Libérer la parole dans une équipe
  • Prendre la température d’un collectif sur un sujet ou un projet
  • Faire un diagnostic des ressentis sur un sujet ou un projet en début d’atelier
  • Mesurer l’évolution des ressentis des participants entre le début et la fin de l’atelier

DURÉE

10 à 15 minutes

MATÉRIEL

L’arbre à personnage imprimé en grand format (idéalement A1)

NOMBRE DE PARTICIPANTS

Illimité

arbre personnage icebreaker

ÉTAPE 1 → Affichez le poster “Arbre à personnages” sur un mur de manière à ce qu’il soit accessible pour tous les participants.

ÉTAPE 2 → Distribuez une gommette à chaque participant et posez leur une question. Par exemple : “Quel est votre état d’esprit ce matin ?” ou bien “Quel est votre niveau de maturité sur le sujet de [thème de l’atelier] ?” ou encore “Où vous situez-vous à l’issue de cette rencontre ?”

ÉTAPE 3 → Demandez à chaque participant de coller sa gommette sur le personnage qui lui correspond le plus en expliquant pourquoi. Veillez à créer un cadre sécurisant pour que chacun se sente libre de s’exprimer.

ÉTAPE 4 → Quand tout le monde s’est exprimé, vous pouvez demander aux participants d’observer l’arbre à personnages et de voir si des tendances se dégagent. Débriefez ensemble sur la force du visuel qui offre un formidable support pour exprimer les ressentis.

Outils gratuits YAK formation et facilitation entreprise fiches méthodes outils

Vous avez ici découvert des séquences d’inclusions (ice breaker) et de déclusions que nous utilisons couramment. Pour en découvrir d’autres ainsi que d’autres ressources qui vous aideront dans la conception de vos ateliers, nous vous invitons à parcourir nos ressources dédiées à la facilitation d’ateliers d’intelligence collective.

Et si vous souhaitez aller plus loin que les ice breakers et séquences d’inclusion et vous former à la pratique de la facilitation, on a construit un parcours d’apprentissage scénarisé dont on est super fiers.  Jetez-y un coup d’oeil via le lien qui suit !

Formez-vous à la facilitation

Nous avons construit un parcours d'apprentissage qui a permis à plus de 1000 participants  de développer leur posture de facilitateur ou facilitatrice, en présentiel comme à distance.  La formation rassemble des indépendants, consultants, formateurs, managers et chefs de projets qui souhaitent développer leurs talents d'animation de rencontres collectives. 

Share This