Raconter une histoire avec impact

Raconter une histoire avec impact

Si vous avez lu la fiche « les techniques de storytelling », vous savez désormais qu’il est possible de construire la structure d’une histoire en s’appuyant sur l’existant. Face à un public, il vous restera désormais à y intégrer quelques techniques de narration… pour laisser un souvenir mémorable !

Les techniques de storytelling

Les techniques de storytelling

L’histoire a ce pouvoir quasi surnaturel qu’aucune réflexion rationnelle n’aura jamais : celui de la mémorisation. Une histoire bien racontée produit des émotions auprès de votre public, qui a leur tour impactent la mémoire à long terme. La bonne nouvelle : tout le monde peut raconter une histoire, et il existe des techniques de storytelling éprouvées. Il ne vous reste qu’à vous y essayer et à les pratiquer !

Ingrédients d’un pitch réussi

Ingrédients d’un pitch réussi

On retrouve des ingrédients communs et essentiels dans les discours visant à porter un projet ou une ambition auprès d’un public. De l’introduction à la conclusion, l’orateur.trice fournira à son auditoire des éléments contextuels : une problématique à laquelle se raccrocher, une solution court terme faisant écho à une ambition long terme, des raisons d’adhérer à la solution imaginée, et enfin un appel à l’action pour l’auditoire.

Les premiers pas

Les premiers pas

La première qualité d’un.e grand.e orateur.trice est de se poser les bonnes questions avant de se lancer. À qui vais-je m’adresser ? pour quel objectif ? De quoi mon public devra-t-il se souvenir absolument ? Autant de questions – une fois traitées – vous permettront de construire une prise de parole impactante, avec un vrai écho au sein de votre auditoire.

Face à la nervosité

Face à la nervosité

« 90% des personnes sont nerveuses à l’idée de prendre la parole en public. » Alors, comment gérer sa nervosité ?